Nouveaux livres

by Bible.In.Its.Traditions

Couverture du deuxième volume de nos « Essais »

« La Bible en ses Traditions, 4 » : La Passion selon Saint Matthieu

Non, ce n'est pas l'Arlésienne ! On y reviendra plus longuement dans une prochaine infolettre : Passion selon saint Matthieu, plus de mille pages en deux volumes dans notre collection principale aux éditions Peeters sera présentée lorsdu congrès de la Society of Biblical Literature dans quinze jours.

Voici déjà sa quatrième de couverture :

« La passion selon saint Matthieu » : sous ce titre, qui est celui de plusieurs chefs-d’œuvre de l’art occidental, voici les trois derniers chapitres du premier évangile canonique, sur lesquels l’équipe-pilote de La Bible en ses Traditions a travaillé pendant plus de dix années. Ce livre traite non seulement de la passion elle-même (Mt 26-27), mais aussi de la compilation de témoignages de rencontres avec le Ressuscité qui le flanque (Mt 28).
Entièrement retraduit, le texte est commenté, à l’instar de la Glose, sous forme de notes analytiques autour des versets, ou de brèves synthèses répertoriées dans le second volume. L’annotation décrit les richesses du texte, depuis ses variantes jusqu’à ses structures énonciatives et narratives, en passant par son lexique et sa grammaire. Elle en explore aussi le contexte, pour en affiner l’approche historique, en particulier grâce aux informations venues de la réappropriation savante des évangiles comme une part de la littérature juive de l’époque dite « du second Temple ». Elle en brosse, enfin, la réception à travers les disciplines et les âges.

Expérimental

En choisissant un texte à la postérité immense, multiforme et regorgeant de trésors artistiques, l’équipe souhaitait expérimenter le modèle herméneutique de La Bible en ses Traditions en toutes directions, y compris les plus inattendues, telles que la danse. La riche enquête ici rapportée montre que l’histoire de la réception de l’Évangile détermine son sens au moins autant que les questions historiques qu’il pose. L’inventaire des interprétations n’est pas une discipline « décorative » de moindre importance que son étude philologique ou historique, ni de moindre sérieux que son utilisation proprement religieuse. En effet, la constitution même du texte évangélique fut déjà un acte de réception, et son étude scientifique, si objective qu’elle se veuille, est également redevable de nombreuses préconceptions, dont l’ouverture à d’autres disciplines, y compris les arts, permet de prendre conscience.

Tout n’est pas imprimé : de nombreux extraits d’auteurs antiques et modernes, bien des œuvres d’art scrutées au cours de cette recherche, ne figurent pas dans le présent livre. Pour les découvrir dans la version numérique de notre recherche, les lecteurs consulteront scroll.bibletraditions.org. De nombreuses notes multimédia y présentent des œuvres d’arts visuelles et musicales à contempler, comme autant d’occasions de continuer à redécouvrir ce texte fondateur, depuis des détails textuels inaperçus jusqu’à ses significations théologiques les plus inattendues.

Ces deux volumes s’ouvrent ainsi comme une riche carrière de pierres taillées et rangées… prêtes pour de nouvelles élaborations.

Contributeurs
Maria Cristina Álvares — Louis-Marie Ariño-Durand — Geoffroy Aujay de La Dure — Carolina Aznar Sánchez — Méir Bar Asher — Gilles Banderier — Anne-Catherine Baudoin — Mathieu Beaud — Marie-Ève Benoteau-Alexandre — Anne Bertin-Hugault — Christophe Bourgeois — Agnès (Nathalie) Bruyère — Régis Burnet — Paul-Marie Fidèle Chango — José Costa — Andrei Costea — Jean Cronier — Maxime Decout — Blandine Delanoy — Pauline Duclos-Grenet — Emmanuel Durand — Benoît Ente — Jacques Évin — France Ferran — François Friche — David Galand — Jean-François Galinier-Pallerola — Tomasz Gałuszka — Pierre Gardeil — Sybille Gérain — Anthony Giambrone — Marie Gil — Hervé Giraud — Monique Gosselin-Noat — Petra Heldt — Xavier Lafontaine — Marc Leroy — Anne-Claire Lozier — Bieke Mahieu — Marie-Ancilla — Étienne Méténier — Gonzague Mézin — Pauline Micos —Clément Millet — Isabelle Moulin — Sophie Mouquin —Esther Pinon — Łukasz Popko — Gaël Prigent — Christophe Rico — Ioan Rigot — Olivier Robert — Marjorie Rousseau-Minier — Marc Ruggeri — Serge Ruzer — Marie-Madeleine (Lucie) Saint-Aubin — Renaud Silly — Marie-Claire Taillandier — Augustin (Paul) Tavardon — Marjolein van Tooren — Jorge Vargas — Olivier-Thomas Venard — David Vincent —Avital Wohlman

« Essais de La Bible en ses Traditions, 2 »

À l’école de l’évangéliste Matthieu, scribe devenu disciple du Royaume (Mt 13,52), Fr. Louis d’Hérouville O.P. apporte dans La femme pascale — fruit d'une recherche menée sous la direction de fr. Philippe Lefebvre à Fribourg — une démonstration éloquente de la singulière relation aux Écritures, encore en pleine effervescence, dans la Palestine juive au tournant de notre ère, au carrefour de la diaspora alexandrine hellénophone et de lagālût babylonienne araméophone.

Il reconstitue patiemment la caisse de résonances scripturaires sur laquelle Matthieu transmet la mémoire d’une des femmes les plus importantes de l’entourage de Jésus, Marie-Madeleine.

Ce deuxième livre de notre collection de monographies vient développer le premier (Nathalie Bruyère, Miroir juif des évangiles, 2020) sur un point d’histoire culturelle du judaïsme palestinien du 1er siècle qui est décisif pour le renouveau de l’exégèse néotestamentaire aujourd’hui : celui de la relation aux Écritures. Avec le Temple et la vision du monde qu’il projetait jusque dans les détails de la vie quotidienne des Juifs à travers le système de pureté,
les Écritures formaient, en effet, un des deux piliers du « judaïsme commun » de cette époque.

Les Cahiers de Biblindex

Le volume 3 (CBP 22), Le puits des eaux vives, est paru.

Troisième de la sous-série « Cahiers de BIBLINDEX », ce volume est issu du séminaire de recherche qui se réunit chaque mois à l’ Institut des Sources Chrétiennes (Lyon) et accompagne le développement du projet BIBLINDEX, dont l’objectif est la constitution d’ un index exhaustif, en ligne, des citations et allusions bibliques présentes dans les textes chrétiens, occidentaux et orientaux, de l’ Antiquité tardive et de ses prolongements médiévaux.
On y trouve des enquêtes menées, à travers un large corpus patristique, sur des lieux bibliques particuliers : les jumeaux de la Genèse, l’identité du second disciple d’Emmaüs et, dans l’exégèse arménienne, les lectures christologiques de Jn 20, 24-29. Certains articles se concentrent sur un auteur ou un ensemble d’auteurs, chez qui les recours à des textes bibliques précis sont envisagés : récits évangéliques de guérison chez Irénée de Lyon, Jn 8, 51 chez Bardesane, le Cantique dans la controverse donatiste. D’autres examinent un texte patristique pour en analyser les usages bibliques : l’Oraison funèbrede Satyrus par Ambroise de Milan, la Lettre127à Principia de Jérôme, l’Alethia de Victorius. D’autres enfin s’intéressent principalement aux variantes du texte biblique utilisé par les Pères, en l’occurrence Cyprien de Carthage et Théodoret de Cyr. L’ensemble de ces travaux donne donc à voir tout autant les richesses de l’exégèse patristique, s’abreuvant au « puits des eaux vives » (Ct 4, 15), que la diversité des méthodes employées pour les mettre au jour.

Table des matières
In memoriam : Pierre Maraval
Avant-propos — Abréviations

Les jumeaux de la Genèse et leur interprétation par les Pères par Sébastien Garde
L’identité du deuxième disciple d’Emmaüs dans la littérature chrétienne ancienne par Anne-Catherine Baudoin
La voix et la main : quelques actions de Jésus lues par Irénée de Lyon au livre V (12-17) de l’Adversus Haereses par Agnès Bastit
La mort du corps et la résurrection de l’âme selon Bardesane : lecture théologique de Jn 8, 51 par Izabela Jurasz
Des citations bibliques négligées ? Révisions et interpolations dans les œuvres de Cyprien de Carthage par Laetitia Ciccolini
Les citations bibliques dans la première oraison funèbre d’Ambroise de Milan sur la mort de son frère par Aline Canellis
Les références scripturaires dans la Lettre 127 de Jérôme : de l’éloge de Marcella à l’apologie du christianisme par Aline Canellis
Le Cantique des cantiques dans la controverse donatiste par Nicolas Potteau
Les sources bibliques de l’Alethia de Claudius Marius Victorius, entre héritage patristique et judaïsme par Esther Falcon
La Septante et les autres traductions de la Bible hébraïque dans les commentaires de Théodoret de Cyr par Jean-Noël Guinot
La péricope de Jean 20, 24-29, argument christologique dans l’Église arménienne> par Maxime Yévadian

Rumeurs bibliques : une publication angevine

Nos amis de l’équipe La Bible & ses lectures (UCO – UMR 8167 Orient & Méditerranée, Antiquité classique et tardive) et une quinzaine de chercheurs invités pont fait paraître récemment :

Rumeurs et renommées dans la Bible et ses lectures. Parcours depuis les origines bibliques jusqu’à l’époque moderne
Sous la direction de Josselin Roux. « Bibliothèque des religions du monde 8 », Paris : Honoré Champion, 584 p.

Dans les sociétés antiques, les rumeurs et renommées revêtent une importance capitale. À une époque où l’usage de l’écrit reste peu répandu, le « bouche-à-oreille » constitue en effet le principal « média » disponible. Cet ouvrage est le premier à proposer une série d’études approfondies sur les rumeurs et renommées dans la Bible, et dans le contexte de ses réceptions les plus immédiates, à savoir dans les littératures juives et chrétiennes antiques. L’attention portée aux bruits publics offre un nouvel éclairage sur ces textes et sur leurs différents milieux de production. En retour, à l’heure des « fake news », cette littérature interroge notre rapport à l’information, l’autorité et la vérité.

In the societies of Antiquity, rumours and reputations held a capital importance. At a time when writing was all but unknown, “word of mouth” was the major source of information available. An in-depth exploration of these issues in the Bible, in our own era of Fake News this resonates with our relationship with information, authority, and truth.